Le « nostos »

Avide d’un passé qui semble lui échapper, la nostalgie n’a de crainte que celle des souvenirs évanescents. Tributaire du temps, elle se plait à penser qu’elle se renforce à mesure que celui-ci s’écoule. Si elle exprime le souhait de se matérialiser, l’écriture lui vient en aide à bien des occasions, répliquant ainsi à sa soif de complétude.

Qu’il s’agisse de fragments d’idées émises mais jamais conservées, de souvenirs vagues et imprécis voulant devenir captifs mais encore du souhait de légitimer une identité, les écrits confèrent un semblant d’éternité à ce sentiment qui habite chacun de nous, celui du nostos, celui d’un désir de retour, du retour aux repères, du retour à la familiarité, du retour à ce qui nous constitue et nous définit.

 

        

 

 

© 2017 EK nostos